Fredbook (Rencontres du 50ème type)

Faire la liste de toutes les personnes rencontrées dans ma vie

Monsieur Hurlot

| 2 commentaires

Monsieur Hurlot était mon prof de maths en sixième. C’est lui qui a donc eu la lourde responsabilité de me faire passer de l’univers des problèmes de trains et de robinets à l’univers des « mathématiques modernes ».

Un échec total.  J’avais beau apprendre les théorèmes et les définitions, j’avais beau avoir l’impression de les comprendre; au final j’avais de sales notes. Je n’ai plus jamais été bon en maths, jusqu’au bac. Mes quelques compétences, je les ai dues à Nicolas Deschamps, et aux quelques personnes engagées par mes parents pour me donner des cours particuliers. Mais je n’ai jamais été brillant, sauf en probabilités.

Ca n’est qu’en fac que j’ai découvert que les maths, c’était intéressant et pas si compliqué. C’est surtout en fac que j’ai compris que le secret des maths, ça n’est pas de comprendre, c’est de faire et refaire des exercices. Un peu comme on pratique la musique.

Monsieur Hurlot ne m’a pas montré tout ça.  Je me souviens seulement de son ironie lorsqu’il rendait de mauvaises copies. C’est mon premier échec scolaire et un mauvais souvenir.

Related Posts

  • 12 novembre 2014Monsieur de CoursacPaul Girault de Coursac était mon prof de maths en terminale. Une véritable malchance. Car si le type n'était pas méchant, c'était vraiment un prof de maths décourageant. Des cours […]
  • 12 novembre 2014Monsieur BarthélémyJe n'ai eu qu'un seul bon prof de maths à l'école : monsieur Barthélémy. C'était un type étonnant. Toujours tiré à quatre épingles, en costume noir, distant, ne souriant jamais. Le […]
  • 8 décembre 2014Madame BrèsJe ne suis pas certain à 100% que madame Brès soit le nom de la prof de maths à laquelle je pense. Je n'étais pas bon en maths. J'ai souvent eu des profs que je n'aimais pas, en […]
  • 19 septembre 2014Thierry DumontJ'ai rencontré Thierry Dumont en classe de sixième. On jouait au foot tous les deux, on passait donc nos journées ensemble : dans la cour de récré, puis dans la classe. Quelques […]
  • 8 décembre 2014Maître LecoinLes gymnases du collège Stanislas se trouvaient en sous-sol. Un réseau de couloirs, de vestiaires, de gymnases, plus ou moins grands, et aussi une piscine. Un domaine un peu à part du […]
  • 13 septembre 2014Monsieur OuvrardMonsieur Ouvrard, c'était le surveillant de Stanislas. on le croisait dans les cours, dans les couloirs, en train de faire sa ronde, en train de vérifier que tout allait bien. Chaque […]
Nombre de personnes sur cette fiche : 1

2 Commentaires

  1. Bonjour Monsieur
    Je suis le 51ème type, le mari de Françoise Bougenot. C’est très bien tout ça. Juste au moment où je me demandais si tu racontais aussi les cons que tu as rencontrés, je vis la fiche de Monsieur Hurlot. Forcément, j’ouvre. Là, tu parles plus de toi que de lui, signe que tu as dû bien souffrir. Il n’était ni bon ni mauvais, déroulant le programme avec rigueur mais sans passion. Je ne crois pas que la réussite des élèves l’intéressait. Je n’ai jamais pris de « petit cours » avec lui mais il était connu pour ça. Certains disaient qu’il s’était payé une voiture avec.

    • Absolument, une Jaguar type E. IL habitait à Paris rue de Saussure où j allais prendre des petits cours dans son appartement sale et poussiéreux. Il était célibataire et des bruits persistants le suspectaient de culbuter Melle Bélanger, une prof d Anglais pitoyable mais en mini jupe et dotée d une paire de roberts stupéfiants tant ils défiaient la gravité. Le couple Hurlot Bélanger dechainait les fantasmes sexuels les plus débridés parmi nous, élèves de 5eme, dont le grand classique était de prétendre avoir aperçu les deux tourtereaux baisant dans la Jaguar de Hurlot.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.