Anita Perez est la personne qui m’a fait visiter l’appartement où j’habite. Avant le rendez-vous, lors du premier coup de fil, elle m’a posé plusieurs questions pour savoir si ça m’ennuyait d’habiter dans un endroit un peu déclassé, qui n’a rien à voir avec Paris, où on ne se sent pas forcément en sécurité.

On sentait qu’elle en avait assez de de déplacer depuis son agence dans le 16ème Arrondissement jusqu’à Pantin, pour tomber sur des gens qui n’apprécient pas le style local.

On s’est donc retrouvés en bas de la petite maison où j’habite. Elle m’avait fait un portrait tellement peu flatteur de l’endroit que j’ai été agréablement surpris. Puis, lorsque j’ai vu l’appartement, j’ai tout de suite su qu’il était pour moi. Près de trois ans que je ne vivais nulle part; j’avais trouvé mon nid.

Lorsqu’on veut un appartement, à Paris; il faut convaincre. C’est donc Anita Perez qui a défendu mon dossier, qui m’a aidé à passer les barrières et à obtenir enfin les clés. Elle a été vraiment sympa, efficace, encourageante.

Depuis, je n’ai plus de contact avec elle; mon dossier est géré par d’autres personnes au sein de l’agence. Mais je dois une fière chandelle à Anita Perez : Voilà près de deux ans que, grâce à elle, j’ai la chance d’habiter quelque part.

Et même si j’ai pris la décision de rentrer bientôt à Paris, j’apprécie chaque jour davantage ce quartier des quatre-chemins.

Pas de mots-clés pour cet article.