Pantin

Le papetier, avenue Jean Jaurès

Avenue Jean Jaurès, pas loin du Kebab dont j'ai déjà parlé, il y a une maison de la presse papeterie, qui fait aussi dépôt pour les livraisons de colis. J'y suis allé aujourd'hui. Le type a commencé par m'engueuler parce que mon paquet avait attendu plusieurs jours. La fois précédente j'ai voulu...

Les types du kebab de l’avenue Jean Jaurès

L'avenue Jean Jaurès sépare Pantin et Aubervilliers. C'est une avenue large, où les voitures roulent vite, pas un univers pour les piétons. Mais c'est l'avenue sur laquelle se trouve le carrefour des quatre-chemins, un endroit vraiment fascinant. Du côté Aubervilliers, à une centaine de mètres du...

La boulangère tentatrice

Près du carrefour des quatre-chemins, à Pantin, il y a une boulangerie où je suis allé plusieurs fois, car elle se trouvait en face d'un café, aujourd'hui disparu, où l'on servait le meilleur café que j'aie jamais bu dans un café. J'allais donc dans cette boulangerie acheter mon croissant aux...

La femme qui fait les galettes

Autour de chez moi, il y a des gens de toutes origines. On trouve des commerces turcs, chinois, sikhs, portugais, tunisiens... Pas besoin d'aller loin pour voyager. De tous les produits que j'ai découverts, celui que je préfère est la galette à la viande. On en trouve un peu partout, mais je vais...

La mendiante tout en blanc du vendredi

Les fenêtres de mon appartement donnent sur l'entrée de la mosquée. Ou bien sa sortie, comme vous préférez puisque c'est une mosquée "à la française" : un hangar aménagé avec une seule porte. C'est un lieu très fréquenté, où les fidèles viennent prier plusieurs fois par jour (cinq, je crois), et...

Le garagiste en dessous de ma chambre

Je vis dans une maison. Au rez-de-chaussée il y a des bureaux inoccupés, et un garage, ou plutôt un atelier de mécanique, qui se situe en dessous de ma chambre. Je suis parfois réveillé par un bruit de moteur, mais c'est une activité plutôt calme. Le garagiste est un type sympa et souriant. Je...

Les deux enquêteurs pour mon cambriolage

J'ai emménagé dans mon appartement de Pantin en juillet 2013. Le lendemain, je partais en vacances, laissant mes cartons. Trois jours plus tard, un coup de fil de l'agence m'informait que je venais d'être cambriolé. Je suis donc remonté en train depuis la Corrèze, au milieu de l'été, pour...

Abonnez-vous à ce blog par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 61 autres abonnés

Archives