La prof d’anglais qui n’y arrivait pas

7 Mai 2015 | Enigmes, ephémères, perdus de vue | 0 commentaires

C’était en terminale. Au cours de l’été précédent j’avais passé un mois dans le Tennessee, en séjour linguistique. On était toute une bande qui se retrouvait des bancs de la première, on sortait ensemble, on se connaissait vraiment bien.

C’est là qu’a débarqué cette petite dame blonde, qui devait remplacer pendant quelques mois notre prof d’. Elle était douce, gentille, pas sûre d’elle. Nous étions cons, pas gentils et surs de nous.

Je ne sais pas comment ça a commencé. Dès le début de l’année, dès le premier cours peut-être. Elle parlait, et presque personne ne l’écoutait. On tenait nos conversations, on changeait de table, on se parlait d’un bout à l’autre de la classe, un peu comme si elle n’était pas là. Et lorsqu’elle tentait une remarque, personne n’en tenait compte.

Comme j’aimais bien l’, j’écoutais parfois un peu, avec les deux ou trois bons élèves qui restaient dans la classe. Puis au bout d’un moment j’étais repris par les amis, les conversations.

Au bout de quelques semaines, le préfet est venu nous passer un savon, nous demander de la respecter, mais ça n’a fait qu’aggraver la situation.

Puis elle est partie. je ne sais plus si elle a été remplacée, ou bien si sa mission était terminée. En tout cas, elle n’aurait pas tenu longtemps.

Je la revois encore, derrière ses grandes lunettes, impuissante, se retenant de pleurer. On ne sentait pas de colère, juste une immense peine de ne pas pouvoir nous apprendre ce qu’elle était venue nous apprendre. C’était un peu gênant, mais on ne savait pas vraiment comment réagir, alors on faisait comme si de rien n’était.

Voisinage...

  • Collège Stanislas, mes profs d’anglaisJe ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à retrouver le nom des trois profs qui m'ont enseigné l', du CM2 à la terminale. Je les aimais bien, j'aimais bien cette matière, et je […]
  • Xavier SudreauJe ne suis pas certain que Sudreau s'appelait Xavier, et je ne sais plus qui il était, mais ce nom m'est revenu en brainstormant sur mes années à , et tout ce que je peux dire c'est […]
  • Eric JuvinC'est la journée des noms... d'Eric Juvin je garde un vague souvenir, je revois un type blond, je me souviens que c'est en sixième que nous étions ensemble, et puis, mystérieuse, cette […]

Abonnez-vous à ce blog par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 61 autres abonnés

Archives