Le père Robert

5 Mai 2015 | Enigmes, ephémères, perdus de vue | 0 commentaires

Le père Robert était celui qui disait les messes. A , on allait à la messe une fois par semaine, dans une petite chapelle, la chapelle Ozanam.

La messe était le moment le plus ennuyeux de la semaine pour moi, même s’il arrivait, comme toujours dans ce genre de situations, qu’uun fou rire ou une bonne bataille de papier mâché arrange les choses temporairement.

Il fallait s’inscrire pour être enfant de choeur, servir le vin ou les hosties, allumer les bougies, balancer l’encens.

C’était un moyen de ne pas assister à la fin du cours précédent. Le préfet venait chercher les élèves de service pour qu’ils aillent se préparer. Mais je ne me sentais pas à l’aise avec l’idée de faire tous ces trucs auxquels je ne croyais pas. Alors j’ai passé ma scolarité, de la 6ème à la terminale, à éviter de le faire.

Voisinage...

  • Le jeune prêtre exalté qui voulait savoir si on se masturbaitUne année, je crois bien que j'étais en troisième, un nouveau prêtre est arrivé à . Un jeune. Ca changeait des autres, qui étaient tous plutôt âgés (voire même très âgés). On nous a […]
  • Les intervenants de cours de catéchisme, à StanAu Collège islas, il y avait catéchisme. Certaines années, les cours étaient assurés par des curés. D'autres fois, ils faisaient appel à des intervenants extérieurs. Je ne me […]
  • Xavier SudreauJe ne suis pas certain que Sudreau s'appelait Xavier, et je ne sais plus qui il était, mais ce nom m'est revenu en brainstormant sur mes années à , et tout ce que je peux dire c'est […]

Abonnez-vous à ce blog par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 61 autres abonnés

Archives