Je n’ai fait que croiser Nathalie. J’étais déjà parti de , ou bien sur le départ, lorsqu’elle est arrivée. Seulement, je revenais souvent le vendredi pour l’apéro de fin de semaine, qui durait parfois très longtemps, se terminait très tard… (le genre de fête qui enverrait directement en taule le dirigeant de l’entreprise, de nos jours).

Je la voyais donc ces soirs-là. Elle était parmi les graphistes, ses collègues, et comme j’aimais bien traîner avec eux, on s’est retrouvés parfois dans une même conversation, on a échangé quelques mots.

Nathalie a fait par la suite une carrière impressionnante (qui est loin d’être finie). Elle a quitté la France. Elle travaille pour Digitas aux USA, aux dernières nouvelles, où elle occupe un super poste où il faut être super costaud, talentueux et ambitieux à la fois, ce qu’elle est assurément. Je le sais parce qu’il n’est par rare d’entendre parler d’elle à la fin d’une soirée d’anciens de , par ceux qui ont été plus proches d’elle que moi.

Voisinage...

Abonnez-vous à ce blog par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 61 autres abonnés

Archives